fr

Francine GUITTAR
Sophrologue 06.29.74.27.92




UN PEU D'HISTOIRE



Ethymologie du mot Sophrologie : Du grec sos,"être sain, en bonne santé physique et mentale", par extension "harmonie,                 

                                                              équilibre", phren "esprit, conscience" et logos, "science, étude". 

Néologisme (1)créé par le neuropsychiatre colombien, Alfonso CAYCEDO, en 1960.


La première définition donnée par CAYCEDO fut celle-ci :

"La sophrologie est une science ou mieux, une école scientifique qui étudie la conscience humaine, ses modifications et les moyens de la faire varier (physiques, chimiques, psychologiques) dans un but thérapeutique, prophylactique (2) ou pédagogique, en médecine."


Cette définition évoluera au fil du temps, surtout après que la sophrologie ait pris place en dehors du milieu médical.


Aujourd'hui, la sophrologie se détermine comme étant un terme créé par le Professeur CAYCEDO, médecin neuropsychiatre orienté par l'école de psychiatrie phénoménologique et existentielle, pour désigner une méthode scientifique qu'il a conçue pour l'étude de la conscience et pour maîtriser l'équilibre corps-esprit, avec des procédés vivantiels qui lui sont propres.










(1)Néologisme. Tout mot de création récente ou emprunté depuis peu à une autre langue ou toute acception nouvelle donnée à un mot ou à une expression qui existaient déjà dans la langue.


(2)Prophylactique se dit de l'ensemble de moyens médicaux mis en œuvre pour empêcher l'apparition, l'aggravation ou l'extension des maladies